RDC : Le CCNSC renforce son partenariat avec l’Union européenne.

Une rencontre d’échange a eu lieu au Bureau de la délégation de l’Union européenne en n RDC entre les Présidents des cadre de Concertation provinciaux venus de toutes les 26 provinces de la RDC avec SEM Jean Marc CHÂTAIGNIER, Ambassadeur de l’Union européenne en RDC.
Les échanges ont tourné autour de du partenariat entre l’Union européenne et la société civile afin de rendre le CCNSC une force d’influence

Le Coordonnateur national du CCNSC-RDC, Me Patient BASHOMBE ayant conduit la délégation composée des 26 présidents provinciaux a introduit les échanges.
Le focus était axé sur des nouvelles stratégies et mécanismes de professionnalisation et influence de la société civile.
La porte parole Me NTUMBA MAIMUNA de la province du Haut Uélé a présenté par la même occasion les besoins dans les provinces qui peuvent intéresser l’UE dans ses interventions. Certaines provinces ont fait remarquer que les projets de l’union européenne sont absents dans leurs entités.
Les Présidents provinciaux de la Société civile ont émis le vœu de voir ce partenariat avec l’Union européenne produire des bons résultats, y compris dans les fins fonds des territoires de la République.  
L’Ambassadeur de l’Union Européenne M. Jean Marc CHÂTAIGNIER n’a pas hésité reconnu la capacité de l’équipe qui dirige actuellement le CCNSC. Les Présidents des provinces lui ont clarifié les motivations qui les ont poussé à renouveler leur confiance à l’équipe dirigeante du CCNSC chapeautée par Me Patient BASHOMBE MATABISHI, Coordonnateur National

L’ambassadeur s’est dit aussi prêt à travailler étroitement avec le Comité du CCNSC-RDC et a promis d’appuyer le Cadre de concertation national de la société civile avec une enveloppe de 12 millions de d’Euros qui seront disponibles en deans 6 mois au regard des procédures internes afin de rendre le CCNSC un véritable interlocuteur valable et un qui Plaide en faveur de la population pour amélioration de ses conditions de vies.
Les Présidents provinciaux ont recommandé à SEM l’Ambassadeur une bonne orientation des interventions et le suivi des actions des ONG qui bénéficient le financement de l’U.E exécutés dans les provinces.