RDC : CONSULTATION , CONDUITS PAR LE COORDONNATEUR NATIONAL, LES 26 PRÉSIDENTS PROVINCIAUX REÇU PAR LE CHEF DE L’ÉTAT.

C’est dans le cadre des consultations initiées par le Chef de l’état FÉLIX ANTOINE TSHISEKEDI que le Coordonnateur national Me PATIENT BASHOMBE a conduit la grande délégation du Cadre de Concertation National de la Société Civile RDC, composée des présidents venus des 26 provinces du pays, ce vendredi 20 novembre 2020 au Palais de La Nation.

La délégation a remis un mémorandum au Chef de l’état contenant différentes recommandations pour un meilleur dénouement de la crise qui plombe actuellement le pays, considérant le rôle qu’a toujours joué la société civile aux moments décisifs et déterminants dans l’histoire du pays, les 26 présidents venus des provinces et le Coordonnateur National recommandent ce qui suit au Chef de L’état ;

Que soient impliquées toutes les forces politiques et sociales dans le processus de la mise sur pied de l’union sacrée, tout en évitant les effectifs pléthoriques au sein des institutions a tous les niveaux.
Un arbitrage des cas de distorsions et de déstabilisations des institutions provinciales créés a la suite des incompréhensions et des querelles d’une part entre les animateurs du FCC-CACH et entre d’autres forces sociaux socio-politique d’autre part .
La mise en place de l’action et la stratégie de rééquilibrage des forces politiques et sociales tout en prenant comptes des réalités des 26 provinces en mettant sur pieds L ‘UNION SACREE DE LA NATION.

La société civile de la RDC, a travers la coordination nationale et les coordinations provinciales du Cadre de Concertation salue l’initiative de la création de l’Union Sacrée de la Nation, invitant ainsi le Chef de L’Etat a éviter tout accord tendant a prendre les institutions et le peuple en otage, et s’engage a accompagner les reformes positives visant a l’amélioration de la gouvernance, la paix et la sécurité , la lutte contre la corruption, l’avènement d’un état de droit, la stabilité , le développement durable ainsi que la cohésion nationale.

C.M