RDC: La société Civile alerte l’opinion nationale et internationale sur la tentative d’une nouvelle guerre pouvant mener à la Balkanisation

Photo archive – remise et reprise comité du CCNSC-RDC

La société Civile, via le coordonnateur du Cadre de Concertation National de la Société Civile, Me Patient Bashombe, vient d’adresser une correspondance au Président de la Conférence Internationale sur la Région de Grands Lacs (CIRGL) dans laquelle il insiste que la Société Civile serait en possession des informations plausibles sur l’existence et le début de matérialisation d’un projet de guerre et de Balkanisation contre la volonté de vivre ensemble. Ce projet serait, selon cette note portée par certains acteurs étatiques et politique connus.

Cette guerre en préparation fait redouter un bain de sang à large spectre et même la commission d’un nouveau génocide dans la région déjà fragile par des conflits violents à répétition. A insisté Me Patient Bashombe

La société Civile interpelle donc la CIRGL et d’autres institutions régionales comme internationales, particulièrement l’Organisation de Nations Unies dont la Mission de maintien de la paix (MONUSCO) à prendre des initiatives et mesures adéquates et innovantes pour faire échec à ce projet qui pourrait déstabiliser et troubler sérieusement la paix en RDC et dans toute la région des grands Lacs.

Ainsi, la Société Civile exhorte la CIRGL et tous les ampliateurs à la lettre notamment le chef de l’État Felix TSHISEKEDI à renforcer, en toute urgence, les mécanismes de Suivi et de Vérification de cette alerte et prendre des mesures idoines, le plus tôt possible, en vue d’arrêter cette nouvelle aventure macabre dans la région.

Clique ici pour télécharger la lettre d’alerte en PDF  Version Française

Clic here to download this letter in PDF format English Version

SK pour le CCNSC-RDC